yl2ksy7z8gb15wxlqo3xmsjhdcxzci
blank

Quelles sont les approches qui nous permettent de prouver l’efficacité des bourgeons ?

Pol Henry a mis en place 3 grandes approches pour analyser l’effet des bourgeons :

1) L’approche biochimique :

Pol Henry étudie l’effet des bourgeons sur des protéines de lapin.

Il va comparer les résultats de prises de sang obtenues avant et après administration des bourgeons.
Il constate qu’après utilisation des bourgeons, le profil des protéines a changé.
Il constate une diminution de l’état inflammatoire, une stimulation de l’immunité et une régulation des troubles métaboliques.

2) L’approche botanique :

Phytothérapie :

Il regarde si les bourgeons ont les mêmes propriétés que la plante.
Par exemple, les fleurs de tilleul sont sédatives et l’aubier est un puissant draineur.
Est-ce que si j’utilise les bourgeons je retrouve ces propriétés ?
La réponse est oui.
Donc, les bourgeons contiennent toutes les propriétés de la plante en devenir. De plus, le bourgeon possède parfois des propriétés qui lui sont propres et qui disparaissent lorsque le bourgeon se développe.

 

Phytosociologie :

La phytosociologie consiste à observer comment un arbre se comporte dans la nature.
Où se trouve l’arbre dans la nature, à proximité de quel autre arbre ?
Sur quel type de sol pousse-t-il ?
A-t-il les pieds dans l’eau ou pousse-t-il sur un terrain sec ?
Quel est son rôle dans la nature ?

Tout cela va déterminer comment le bourgeon se comportera dans notre corps.

Pour vous citer quelques exemples, dans la nature, on constate que rien ne pousse autour d’un noyer. Cet arbre ne laisse place à aucun autre arbre autour de lui.
Par analogie, le bourgeon de noyer devra être administré seul le soir.

Les ronces se trouvent en bordure de forêt et protège celle-ci des envahisseurs. Par analogie, le bourgeon de ronce nous protège des envahisseurs en renforçant notre immunité.

L’aulne pousse les pieds dans l’eau.
Par analogie, dans notre corps, le bourgeon d’aulne résorbe les œdèmes et apaise les inflammations.

3) L’approche pharmacologique :

Pol Henry analyse quelles sont les différentes molécules présentes dans le bourgeon et en déduit leurs propriétés.

Poster un commentaire