yl2ksy7z8gb15wxlqo3xmsjhdcxzci
blank

L’huile essentielle de Myrrhe

La Myrrhe est utilisée depuis la nuit des temps et est considérée comme sacrée dans la plupart des civilisations.

Les rois mages apportèrent l’or, la myrrhe et l’encens à Jésus.

Les Égyptiens s’en servaient pour embaumer les morts et elle entrait dans la composition du Kyphi. Un parfum solide que les égyptiens faisaient brûler en l’honneur du dieu Rê.

Comme l’avaient déjà bien compris les Égyptiens, elle possède une puissante action cicatrisante et réconfortante sur le corps et l’esprit.

Comment obtient-on l’huile essentielle de Myrrhe ?

L’huile essentielle de Myrrhe provient de la distillation de la sève du balsamier appelé également arbre à myrrhe. Cette sève sera récoltée et séchée pour obtenir une oléorésine appelée d’un joli surnom : «les larmes de Myrrhe». C’est cette oléorésine qui sera distillée pour obtenir la précieuse huile essentielle.

Après avoir incisé le tronc, on dit que l’arbre pleure et nous offre sa sève. Celle-ci sera très utilisée en parfumerie pour son odeur boisée rappelant l’encens.

Selon la mythologie grecque, Myrrha est la fille de Cinyras (roi de Chypre).blank

Souffrant du complexe d’Œdipe, avec l’aide de sa nourrice, Myrrha s’introduisit dans le lit de son père. Lorsque celui-ci découvrit la supercherie, il voulut tuer sa fille enceinte.

Celle-ci courut à travers les bois, abandonnée, pendant 9 lunes et implora les dieux de la bannir du monde des vivants. Ceux-ci l’écoutèrent et la transformèrent en arbre que l’on appellera l’arbre à Myrrhe. La Myrrhe serait en fait les larmes de Myrrha.

Myrrha accouchera d’Adonis son fils par la fente de son écorce.

Ces larmes ressemblant au suintement des blessures signaient pour les anciens son usage pour le soin des plaies.

Quelles sont les différentes indications de l’huile essentielle de Myrrhe ?

1) Sur le corps :

  • Anti-infectieuse, anesthésiante et cicatrisante elle est très utilisée dans le soin des plaies.

Elle possède une efficacité remarquable sur les plaies qui creusent : escarres, abcès, aphtes, furoncles, gerçures…

Elle entre dans la composition de gargarismes pour soulager des aphtes ou des gingivites en association à l’huile essentielle de Laurier noble.

Elle possède un effet anesthésiant en agissant sur les récepteurs aux opiacés. Ceux-ci sont des neurotransmetteurs qui atténuent la douleur.

 

  • Purifiante et régénératrice de l’épiderme, elle permet d’assainir les peaux à problèmes: peaux squameuses, eczéma, psoriasis, gerçures, crevasses, vergetures, cicatrisations difficiles…

En cas de psoriasis, cette huile essentielle est extrêmement intéressante    puisqu’elle va cicatriser le corps et l’esprit.

 

  • Puissant anti-inflammatoire, elle sera couramment utilisée en association avec d’autres huiles essentielles pour soulager l’arthrose ou des douleurs articulaires.

 

  • Elle aide à la régulation de la glande thyroïde. On dit qu’elle est thyréomodulatrice c’est-à-dire qu’elle est capable de calmer l’hyperthyroïdie par modulation de la glande thyroïde.

2) Sur l'esprit

  • C’est une huile essentielle d’ancrage (tout comme l’blankhuile essentielle d’encens) qui nous plonge dans « ici et maintenant ». Elle est propice à la méditation et possède une action calmante. Elle aide à aller de l’avant en cas de blessure psychique. On dit qu’elle est restructurante intérieure.

 

  • Anaphrodisiaque, elle est utilisée dans les obsession sexuelles car elle diminue le désir sexuel grâce à ses vertus calmantes.

Comment utiliser l'huile essentielle de Myrrhe ?

1) Voie cutanée :

De manière générale, on utilisera 2 gouttes d’huile essentielle de Myrrhe que l’on diluera dans 2 gouttes d’huile végétale au choix. On appliquera cette synergie sur la zone concernée jusque 6 fois par jour.

Pour diminuer la libido, vous masserez cette synergie sur la bas du dos et du ventre.

Pour le bien-être, vous appliquerez cette synergie au niveau des points réflexes : face interne des poignets, plante des pieds, gouttière paravertébrale, plexus solaire.

Vous pourrez réaliser des gargarismes en ajoutant 10 gouttes d’huile essentielle de Myrrhe dans 30ml d’eau.

2) Voie olfactive :

Cette voie d’administration des huiles essentielles est un excellent complément à la voie cutanée dans la gestion du stress.

Pour cela, différentes techniques existent : stick inhalateur, diffusion et respiration à même le flacon.

Attention : si vous décidez de diffuser cette huile essentielle, il faudra la diluer à 10% avec d’autres huiles essentielles. Son caractère visqueux pourrait rapidement encrasser votre diffuseur.

3) Voie orale :

Cette voie d’administration est réservée à la prescription thérapeutique. Vous pouvez cependant l’utiliser en gargarisme.

Précautions d’emploi :

  • L’huile essentielle de Myrrhe est assez sûre d’emploi. On ne l’utilisera cependant pas chez la femme enceinte de moins de 3 mois.
  • Un test d’allergie est toujours nécessaire lorsque vous utilisez une huile essentielle pour la première fois
  • L’huile essentielle de Myrrhe est visqueuse car obtenue par distillation d’une oléorésine. Évitez l’utilisation d’une huile essentielle trop fluide, car cela pourrait être le signe de l’emploi d’un solvant lors de sa distillation.

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Commentaires

  • blank
    29 mai 2023
    répondre

    BENOIT Astrid

    Site très instructif
    Merci

Poster un commentaire