Mes 3 huiles essentielles de choix pour soulager vos muscles et vos articulations !

C’est une des plaintes les plus fréquentes en officine.  Les douleurs !!!  Que ce soit suite à un choc, un traumatisme ou de l’arthrose. Que ce soit le sportif qui essaie de dépasser ses limites, la jeune maman qui doit constamment porter son bébé ou la personne âgée souffrant d’arthrose. Nous serons tous confrontés à ce type de douleurs un jour où l’autre. Dans cet article je vous explique pourquoi les huiles essentielles seront vos précieuses alliées 100% naturelles pour gérer vos douleurs.

Soulager vos douleurs dès le début avant que la douleur ne s’installe et ne devienne chronique est extrêmement important.

 

Voici les 3 huiles essentielles que j’utilise le plus pour traiter ces types de douleurs :

 

  • La Gaulthérie couchée  : c’est l’huile essentielle préférée des sportifs. Elle contient 95% de salicylate de méthyle, un dérivé de l’aspirine. Cette huile essentielle a un puissant effet anti-inflammatoire et antidouleur. Il est interdit d’avaler cette huile essentielle, elle sera utilisée en massage sur la zone douloureuse diluée dans une huile végétale.

En pratique vous mettrez 4 gouttes d’huile végétale dans la paume de votre main (de préférence de l’huile végétale d’arnica pour son effet anti-inflammatoire) et vous rajouterez 4 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée. Vous masserez cette synergie sur la zone douloureuse et vous pourrez recommencer 4 fois par jour.

Attention : cette huile essentielle ne peut pas être utilisée chez la femme enceinte, l’enfant, la personnes allergique à l’aspirine ou sous anticoagulants.

 

  • L’Eucalyptus citronné : j’appelle cette huile essentielle « le pompier de l’inflammation ». Elle agit sur l’inflammation exactement comme un pompier qui met de l’eau sur le feu. Mon huile essentielle met du froid sur le chaud. En pratique il vaut mieux diluer cette huile essentielle à 50% car elle pourrait être dermocaustique. Cependant certaines personnes préfèrent l’utiliser pure. Réalisez toujours un test d’allergie dans le pli du coude pour voir comment vous tolérez une huile essentielle avant de l’utiliser. Cfr article à ce sujet. Placez 4 gouttes d’huile végétale dans la paume de votre main et 4 gouttes d’Eucalyptus citronné puis massez la zone douloureuse exactement comme pour la Gaulthérie couchée.

Petite astuce supplémentaire cette huile essentielle est un super répulsif moustique. Elle sera votre super alliée si vous partez en randonnée. Vous ferez d’une pierre deux coups. Vous aurez votre anti-inflammatoire et votre répulsif moustique naturel.

 

  • L’huile essentielle de Menthe poivrée : cette huile essentielle possède un effet antidouleur même à très faible concentration. Une goutte dans la synergie de votre choix pourra fortement augmenter l’efficacité de votre synergie. Cette huile essentielle, grâce son effet froid, masque l’information douloureuse qui parvient plus difficilement au cerveau pour notre plus grand bonheur. Cette huile essentielle ne peut pas être utilisée chez la femme enceinte, l’enfant de moins de 6 ans et l’épileptique.

Si vous voulez réaliser une synergie prête à l’emploi grâce à ces 3 huiles essentielles, dans un flacon de 30ml versez 7 ml d’huile essentielle de Gaulthérie couchée, 7 ml d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, 1 ml d’huile essentielle de Menthe poivrée et 15 ml d’huile végétale d’Arnica. Vous masserez quelques gouttes de cette synergie sur la zone douloureuse 4 à 6 fois par jour.

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Partagez

Poster un commentaire