Quels sont les trésors que vous retrouverez dans une huile végétale ?

Comme son nom l’indique, une huile végétale est une huile extraite du monde végétal. Plus précisément de plantes dites oléagineuses. Ce sont des plantes dont les graines ou les noyaux présentent une forte teneur en lipides permettant l’extraction de ceux-ci.

Une huile végétale est composée de deux parties l’insaponifiable (ce qui va rigidifier l’huile végétale) et les acides gras. En général, la partie insaponifiable représente 2% de l’huile végétale sauf dans certains cas comme pour le Karité (15%) ou le Jojoba (38 à 52%).

1) Les acides gras :

Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés. Les acides gras saturés rendent les huiles végétales solides et elles se conservent donc plus longtemps que les huiles végétales insaturées. Par exemple le beurre de karité et l’huile de coco contiennent des acides gras saturés ; ils sont donc solides et se conservent plus longtemps.

Les acides gras insaturés peuvent être mono ou polyinsaturés. Un acide gras mono-insaturé n’a qu’une seule double liaison (oméga 9) alors qu’un acide gras polyinsaturé à plusieurs doubles liaisons (oméga 3 ou 6). Ces acides gras essentiels sont impossibles à produire par notre corps. Il est primordial de les retrouver dans notre alimentation. Par exemple l’huile végétale de Colza, d’Olive, de Bourrache, d’Onagre…

2) L’insaponifiable :

les vitamines liposolubles (ADEK).

Voyons quelles sont les propriétés de chacune d’elles :

La vitamine A (rétinol) ou la provitamine A( (bêta-carotène) : anti-âge et vision

La vitamine D (calciférol) : métabolisme du calcium, immunité, santé de la peau et des ongles

La vitamine E (alpha tocophérol) : anti-oxydant

La vitamine K (phylloquinone) : facteur de coagulation du sang et métabolisme des os

Ces vitamines sont indispensables car notre corps ne sait pas les synthétiser. Notre corps peut synthétiser la vitamine D à partir de cholestérol sous l’action des rayonnements UVB du soleil. Le problème est que nous manquons de soleil surtout en hiver pour bénéficier d’une dose suffisante de vitamine D. De plus, le soleil étant responsable du vieillissement cutané et de l’apparition de certains types de cancer, il est de plus en plus recommandé de ne pas s’y exposer.

 

Les pigments végétaux  :

flavonoïdes, caroténoïdes

 

Les squalènes :

intermédiaires essentiels à la synthèse du cholestérol, des stéroïdes et de la vitamine D. Il est présent en grande quantité dans l’huile de foie de requin d’où son nom.

 

Les phytostérols :

qui permettent la régulation du taux de cholestérol.

Ce que vous devez retenir est que les huiles végétales sont un cocktail d’acides gras saturés, insaturés et d’insaponifiables à des pourcentages différents de sorte que chaque huile végétale a ses particularités propres, son odeur propre et sa texture propre. A vous de faire le bon choix en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire.

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Partagez

Poster un commentaire