Quelles huiles essentielles dans ma trousse de voyage ?

Les vacances arrivent et vous allez pouvoir en profiter pour voyager, vous dépayser et vous reposer.
Repos bien mérité après une année bien chargée.
C’est le moment de préparer vos valises mais vous ne savez pas quelles huiles essentielles emporter pour passer des vacances en toute sérénité.
Sur bien des petits tracas de vacanciers, les huiles essentielles sont bien plus puissantes que l’arsenal médicamenteux classique. Que ce soit pour calmer une piqûre, apaiser une entorse, adoucir des troubles digestifs, soulager un coup de soleil ou retrouver le sommeil dans un nouveau lit, les huiles essentielles n’ont pas leurs pareilles.

 

Je vous livre ici les 5 huiles essentielles que j’emmène chaque été en vacances avec moi. Vous pouvez bien entendu adapter cette liste en tenant compte de vos fragilités individuelles (digestion, jambes lourdes, allergies solaires…).

L’huile essentielle de Menthe poivrée

Je l’appelle mon couteau suisse de l’aromathérapie.

C’est une incontournablankble des vacances et des transports (mal de mer, mal d’altitude, nausées en voiture…). Une goutte sous la langue ou sur les tapis de sol des voitures et c’est tout votre tube digestif qui est libéré. L’alternative pour les femmes enceintes ou pour les enfants de moins de 6 ans sera l’huile essentielle de Gingembre ou l’essence de Citron.(Différence entre une essence et une huile essentielle revoir l’article)

Si votre trajet en voiture est très long ou si vous voyagez de nuit, elle vous maintiendra éveillée et aiguisera votre vigilance grâce à son effet tonique. Elle remplace parfaitement un bon expresso.

Alliée du tube digestif vous pourrez en avaler une goutte après un repas trop copieux ; on parle ici d’effet « trou normand ».

L’huile essentielle de Menthe poivrée possède de belles propriétés antalgiques que l’on mettra à profit lors de migraines en en massant une goutte au niveau des tempes.

On pourra également mettre à profit cette propriété chez les personnes qui souffrent de jambes gonflées et douloureuses en été. Vous en rajouterez alors une goutte dans votre crème de corps que vous masserez sur vos jambes du bas vers le haut pour favoriser le retour veineux.

Attention à ne pas l’appliquer sur une trop grand surface, elle pourrait provoquer de l’hypothermie et de l’hypotension à cause de son effet froid et vasoconstricteur.

Et pour terminer c’est mon traitement de choc contre la gueule de bois puisqu’elle va à la fois soulager mon mal de tête et mes nausées.

 

Attention cette huile essentielle est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante, chez l’épileptique et l’enfant de moins de 6 ans.

L’huile essentielle de Lavande aspic

Je l’appelle mon antitoxique. Son mantra : pure sur tout ce qui pique.

blankC’est une huile essentielle qui peut être utilisée en situation d’urgence. Elle peut même sauver une vie grâce à ses propriétés antitoxiques.

Elle tire son nom de la vipère aspic car elle est capable de neutraliser son venin. C’est vous dire la puissance de cette huile essentielle. Vous l’appliquerez pure sur tous types de piqûres qu’elles soient animales (moustiques, serpents, méduses, oursins, vives…) ou végétales (orties…)  et vous répéterez l’opération toutes les 5 minutes jusqu’à amélioration.

Elle possède également des propriétés antalgiques et réparatrices de la peau.
Vous pourrez l’utiliser en cas de brulûres ou de coups de soleil.
Dans un premier temps, pure, toutes les 5 minutes pendant 15 minutes et ensuite diluée à 20% dans une huile végétale nourrissante comme l’huile végétale de Rose musquée, de Calendula, de Bourrache ou de Millepertuis. Cette dernière étant photosensibilisante, on évitera de s’exposer au soleil.  Vous appliquerez cette synergie 3 fois par jour pendant plusieurs jours.

 

Attention, cette huile essentielle contient du camphre et ne peut pas être utilisée chez la femme enceinte ou allaitante ni chez l’enfant de moins de 30 mois. Pas d’usage interne de cette huile essentielle.

L’huile essentielle de Camomille noble

Appelée également Camomille romaine. A ne pas confondre avec la Camomille Allemande ou Matricaire.

blankJe l’appelle ma grand-mère bienveillante. C’est une huile essentielle qui sera apaisante et sédative. Elle vous permettra de vous adapter sans stress à votre nouvel environnement, de mieux gérer vos émotions et de diminuer les tensions nerveuses. Sédative, elle vous permettra de vous acclimater à votre changement de lit.

Pour cela, on versera deux gouttes d’huile essentielle de Camomille noble à l’intérieur des poignets. On placera ses mains en cathédrale autour du nez et on pratiquera 3 longues et profondes inspirations. Vous pouvez répéter cette opération à volonté.

Elle permet également d’apaiser les rougeurs de la peau (réactions allergiques, coups de soleil, échauffements…). Vous pouvez l’utiliser pure ou la diluer dans une huile végétale de Calendula ou de Millepertuis.

Elle est antispasmodique et anti-inflammatoire. Vous pourrez l’utiliser dans de multiples indications : crampes au ventre, douleurs dentaires, spasmes urinaires…

C’est la première huile essentielle qui doit faire partie de votre trousse d’urgence pour le nourrisson. Bébé a mal aux dents : Camomille noble. Bébé a les fesses rouges : Camomille noble. Bébé ne dort pas : Camomille noble. Bébé a des coliques : Camomille noble …

 

Pas de contre-indication pour cette huile essentielle qui peut être utilisée dès la naissance en respectant les règles de dilution

L’huile essentielle de Tea tree :

Je l’appelle Monsieur propre. Elle vient à bout de tout : des mycoses, des virus, des bactéries et même des parasites.

blankVous en utiliserez quelques gouttes comme désinfectant de plaies (même ouvertes). Appliquez-la pure après avoir nettoyé la plaie pour éliminer les souillures, les cailloux et les poussières. Sur votre dentifrice, versez-en une goutte pour diminuer la formation de caries et favoriser la bonne haleine. Elle permet également de blanchir l’émail dentaire.

Si une infection survient : mal de gorge, toux, nez qui coule vous appliquerez 4 gouttes de cette huile essentielle pures sur la zone concernée 6 fois par jour pendant 4 à 6 jours.

Pas de contre-indication avec cette huile essentielle qui peut être utilisée dès la naissance en respectant les règles de dilution.

L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné :

Je l’appelle le pompier de l’inflammation car elle met du froid sur le chaud.

blank

Elle permettra, grâce à son effet anti-inflammatoire, d’apaiser toutes les douleurs de type articulaires, musculaires ou tendineuses. Vous pourrez en masser quelques gouttes sur la zone concernée en la diluant à 50% dans une huile végétale d’Arnica ou de Millepertuis.

Riche en citriodiol (notifié comme produit biocide dans l’UE : directive des produits biocides (BPD) 98/8/CE),  cette molécule est un répulsif moustique aussi efficace que les pesticides chimiques de type DEET, IR3535 et autres… Le citriodiol est très efficace contre les moustiques tropicaux de type dengue, chikungunya, malaria, maringouin, zika … Pour cela, vous ajouterez quelques gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné dans votre crème de  corps.

 

Alors, cet été, faites le bon choix et posez-vous la question : voulez-vous encore vous mettre des pesticides chimiques sur la peau alors que des alternatives naturelles existent et sont tout aussi efficaces ?

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Partagez

Poster un commentaire