Débarrassez-vous de vos allergies saisonnières grâce aux huiles essentielles !

Avec le retour des beaux jours, vous avez envie de vous promener dans la nature. Profiter des arbres, du vent, du soleil et des fleurs est un excellent moyen de relaxation surtout après une longue journée de travail. Au Japon, on appelle cela « forest bathing » parce que le simple fait d’être dans la nature peut avoir un effet thérapeutique.

 

Malheureusement, pour ceux qui souffrent d’allergies saisonnières, vous serez au milieu de la forêt lorsque vous serez surpris par différents symptômes : éternuements intempestifs, écoulements nasal, yeux bouffis, gorge qui gratte… En France, plus de 30% de la population est concernée. Une part qui devrait continuer de s’accroître en raison du réchauffement climatique et de l’augmentation de la quantité de pollens qu’il induit.

 

Ne rêveriez-vous pas de pouvoir vous promener tranquillement dans la forêt durant les beaux jours ? Les allergies ne doivent plus être une fatalité et pour cela les huiles essentielles seront vos précieuses alliées.

Qu’est-ce qu’une réaction allergique ?

L’allergie est une réaction immunitaire inappropriée de notre corps. Au contact d’une substance étrangère, normalement inoffensive pour notre corps, celui-ci va réagir de manière trop vive en activant le système immunitaire de manière démesurée. L’allergie est donc le rejet par le système immunitaire d’une substance considérée comme ennemie par celui-ci.

Dans un premier temps notre corps va libérer massivement de l’histamine et, dans un second temps, il libérera d’autres médiateurs de l’inflammation comme les leucotriènes, les prostaglandines …

Si l’éviction de l’allergène est la solution la plus simple pour supprimer l’allergie, elle n’est malheureusement pas envisageable lorsqu’il s’agit de pollens, qui sont dispersés dans les moindres recoins avec le vent.

Qu’est-ce qu’une allergie saisonnière ?

Également appelées rhinite allergique, pollinose ou plus communément rhume des foins, les allergies saisonnières sont causées par une hypersensibilité à des allergènes extérieurs. Comme leur nom l’indique, elles surviennent durant une période spécifique de l’année (généralement de mars à octobre), à savoir :

  • au début du printemps : allergies au pollen
  • durant l’été : allergies aux graminées
  • durant l’automne: allergies aux herbacées, pollen d’ambroisie, armoise ou plantain, moisissures, acariens…

Calendrier pollinique

blank

Quelles sont les causes de l’augmentation du nombre de personnes allergiques ?

  •  Le changement climatique : les saisons polliniques s’allongent et apparaissent de plus en plus tôt
  • La pollution
  • La détérioration de la qualité nutrionnelle des aliments
  • Une hyperperméabilité intestinale ou dysbiose

Quelles sont les solutions pour vous débarrasser de vos allergies ?

Les médicaments traditionnels :

– les antihistaminiques : Zyrtec

– les antagonistes des récepteurs des leucotriènes : Singulair

– les corticoïdes nasaux ou oraux : Nasonex ou Solupred

– les décongestionnants nasaux : Rhinotrophyl

 

Prescrits par le corps médical, ils sont très efficaces. Ils ne sont cependant pas dénués d’effets secondaires (sécheresse buccale, nausées, somnolence…). Et c’est pour cette raison que vous êtes de plus en plus nombreuses à vouloir  vous tourner vers des alternatives naturelles.

 

L’immunothérapie allergénique, ou “désensibilisation” :

Il s’agit en fait d’un traitement au cours duquel l’administration répétée de l’allergène responsable des symptômes amène le corps à mieux le tolérer. Ces moyens de désensibilisation sont délivrés après consultation d’un allergologue.

Les huiles essentielles :

1) La voie orale :

Savez-vous que certaines huiles essentielles peuvent agir sur les différents symptômes de l’allergie de manière beaucoup plus naturelle ?

Si je ne devais en choisir qu’une, je choisirais l’huile essentielle d’Anis étoilé qui contient jusqu’à 90% de trans-anéthole une puissante molécule antiallergique.

Elle agit sur tous les symptômes liés à l’allergie : éternuements, nez qui coule, yeux gonflés…

Vous en avalerez deux gouttes deux fois par jour cinq jours sur sept diluées dans une cuillère à café d’huile végétale de Nigelle.

Attention cette huile essentielle ayant un effet oestrogène-like, je la déconseille aux femmes ayant des antécédents de cancer du sein oestrogèno-dépendant.
Les enfants peuvent utiliser l’huile essentielle d’Anis étoilé à partir de 6 ans.

Pour eux vous diviserez la dose adulte par deux soit une goutte deux fois par jour cinq jours sur sept.

Pour rappel, l’huile essentielle de Basilic exotique et d’Estragon ne peuvent plus être utilisées par voie orale car un métabolite serait potentiellement carcinogène.

En cas de crise, la posologie pourra être augmentée à 4 gouttes 3x/j pendant 5 jours.

2) La voie nasale :

Pour augmenter l’efficacité de la prise par voie orale des huiles essentielles vous associerez la voie nasale.

Pour cela, vous allez réaliser des gouttes aromatiques.

Prenez un flacon avec une pipette compte-gouttes de 10 ml et versez-y 3 gouttes d’huile essentielle de Camomille Allemande, 3 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine, 3 gouttes d’huile essentielle d’Estragon et remplissez le flacon avec de l’huile végétale de Calendula. En plus d’être cicatrisante, l’huile végétale de Calendula isolera la muqueuse de votre nez des allergènes en tous genres.

Pensez à toujours bien vous laver le nez avec du sérum physiologique avant d’y introduire les gouttes aromatiques. Vous pourrez en instiller 2 gouttes par narine trois fois par jour. Par mesure de précaution vous utiliserez ces gouttes pour le nez cinq jour sur sept également.

 

Quels sont les bons gestes à adopter pour réduire le risque d’allergies ?

A la maison

Rincez vos cheveux et nettoyez vos vêtements le soir afin de les débarrasser d’éventuelles traces de pollens.

N’entrez pas dans votre maison avec les vêtements que vous avez portés durant la journée et déshabillez-vous dehors.

Aérez votre maison au moins 10 minutes par jour de préférence avant le lever et après le coucher du soleil.

Éviter d’aggraver vos symptômes en utilisant des produits irritants ou allergisants (tabac, produits d’entretien, parfums d’intérieur, encens…) . Relire ma solution naturelle pour nettoyer les sols et les surfaces

 

A l’extérieur

Évitez les activités extérieures qui entrainent une surexposition aux pollens : tondre la pelouse, activités sportives. En cas de nécessité privilégiez la fin de journée pour les pratiquer.

Ne sortez surtout pas quand il y du vent et préférez sortir le soir ou après la pluie.

Portez des lunettes de soleil lorsque vous sortez ou un masque de protection.

Évitez de sécher le linge à l’extérieur car il se chargerait de pollens.

En cas de déplacement en voiture gardez les vitres fermées.

Maintenant vous avez les clés en main pour vous balader sereinement.

 

« So take a deep breath and enjoy nature »

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Partagez

Commentaires

  • blank
    6 avril 2021
    répondre

    Laurence

    Merci pour cet exposé de qualité sur les allergies, juste que sur YouTube la formule spray nasale est un peu différentes l’estragon est remplacé par le sapin baumier. Et vous avez parlé du ledon du groëland mais je n ai relevé ses propriétés par rapport aux allergies pouvez vous m éclairer sur cette huile ?
    Merci Laurence

Poster un commentaire