Mes 7 huiles essentielles pour une détox de printemps en pleine forme

Dans mon article précédent nous avions vu quels étaient les objectifs d’une cure détox. Je n’avais volontairement pas abordé les huiles essentielles car je voulais d’abord vous plonger dans l’état d’esprit détox. Dans cet article je vous livre mes 7 huiles essentielles pour une détox de printemps réussie.

Quelles huiles essentielles choisir pour une cure détox réussie ?

Essence de Citron : mon couteau suisse de la détox

C’est le réflexe le plus courant et le plus facile à mettre en place. L’essence de citron est une essence douce et polyvalente. Elle agit à la fois sur le foie, les reins et le système digestif. Cette essence contient des coumarines ; vous ne pourrez pas vous exposer au soleil dans les 6 heures qui suivent son ingestion. Elle est déconseillée chez les patients sous anticoagulant car elle  fluidifie le sang.

 

Huile essentielle de Romarin à verbénone : contre les excès alimentaires 

Elle est plus puissante au niveau du foie que l’essence de citron grâce aux cétones qui la composent. Elle a une action dépurative et décongestionnante du  foie et  de la vésicule biliaire. Surtout utilisée en cas d’excès alimentaire. Elle permet une bonne digestion des graisses grâce à son action cholagogue et cholérétique. Il sera nécessaire de la diluer avant de l’utiliser car le goût de cette huile essentielle est très fort. Elle est déconseillée chez les patients souffrants d’insuffisance hépatique.

 

Huile essentielle de Lédon du Groenland : régule mes enzymes hépatiques

Le Lédon du Groenland, aussi appelé Thé du Labrador, est une huile essentielle chère (plus de 20 euros les 5ml) mais d’une efficacité remarquable. Si votre foie est en souffrance et que vos enzymes hépatiques sont perturbées elle remettra rapidement de l’ordre dans tout cela et régulera vos enzymes hépatiques .  Elle permet également de régénérer vos hépatocytes (cellules hépatiques). En résumé, elle protège et active le métabolisme de foie. Il est nécessaire de la diluer car son goût est très fort. C’est une huile essentielle extrêmement puissante, il convient de vous renseigner auprès d’un professionnel de santé pour être certain que vous pouvez l’utiliser.

 

Huile essentielle de Livèche : mon antipoison

C’est l’huile essentielle la plus puissante pour détoxifier le foie. Elle est tellement puissante qu’il faut l’utiliser avec parcimonie au risque d’avoir un relargage massif de toxines entraînant rougeur et chatouillement. Elle agit en stimulant l’ensemble des enzymes intervenant dans le processus de détoxification hépatique. La livèche possède des propriétés antitoxiques. On l’utilise également pour traiter des intoxications à un médicament, à un aliment ou à des toxines.

Cette huile essentielle ne peut pas être utilisée chez la femme enceinte ou allaitante ni chez l’enfant de moins de 12 ans. L’huile essentielle de Livèche étant une huile essentielle photosensibilistante il conviendra de ne pas s’exposer au soleil dans les 6 heures qui suivent son ingestion.

Huile essentielle de Carotte : mon secret beauté

C’est l’huile essentielle la plus puissante pour détoxifier votre peau . Elle permet également de régénérer vos hépatocytes (cellules hépatiques).

C’est un vrai trésor de santé et de beauté : teint terne, taches de pigmentation, acné, couperose,  aucun problème de peau ne lui résiste.

Attention, il ne faut pas confondre l’huile essentielle et l’huile végétale de carotte ; elles n’ont absolument pas la même composition. L’huile végétale  contient de la provitamine A naturelle ce qui en fait un des meilleurs autobronzants naturels. Elle sera également parfaite en après soleil.

 

Mes astuces beauté pour l’été :

Dans un flacon opaque de 100ml :

1ml d’huile essentielle de Carotte cultivée

1ml d’huile essentielle de Géranium rosat

28ml d’huile végétale de Carotte

70ml d’huile végétale d’Argan

Appliquez ce mélange sur votre peau pour avoir une peau dorée tout l’été !

Une fois préparé, il faut conserver ce mélange au frigo. Il conservera 6 mois.

 

Rajoutez une goutte d’huile essentielle de carotte dans votre crème de jour ou de nuit pour venir à bout de votre couperose ou de taches pigmentaires qui commencent à apparaitre sur votre visage.

Huile essentielle de Genévrier commun : mon alliée pour éliminer l’eau

C’est une huile essentielle extrêmement puissante pour drainer les reins. On l’appelle la purificatrice rénale. II faudra l’utiliser avec  parcimonie au risque de voir s’épuiser les reins car elle agit en stimulant les corticosurrénales (glandes situées au-dessus des reins).  On ne pourra pas l’utiliser en cas d’insuffisance rénale et, dans tous les cas, elle n’est à utiliser que sur conseil d’un thérapeute qui vous connaît car c’est une huile essentielle néphrotoxique (toxique pour les reins).

On ne pourra pas l’utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.

 

Huile essentielle de Gingembre : mon tonique intestinal

Cette huile essentielle originaire de Madagascar est connue depuis longtemps pour ses propriétés digestives. Elle permet de soutenir l’action de drainage au niveau des intestins. C’est un tonique digestif puissant qui accélère le passage du bol alimentaire. Elle augmente le flux salivaire et le péristaltisme intestinal. Elle est utilisée pour traiter ballonnements, aérophagie, colites, coliques, constipations, constipations-diarrhées en alternance, crampes abdominale, spasmes intestinaux, diarrhées, digestion difficile ou lente, mal des transports, manque d’appétit (adulte et enfant), nausées, vomissements etc.

Elle possède des effets anti inflammatoires très intéressants pour cicatriser les intestins.

 

En pratique comment réaliser ma cure détox personnalisée ?

Sélectionnez une ou plusieurs huiles essentielles de la liste ci-dessus selon vos besoins.

Prenez-en 1 à 2 gouttes (de votre huile essentielle ou de votre mélange d’huiles essentielles) le matin à jeun pendant 3 semaines en voie orale. Vous pouvez avaler l’huile essentielle pure lorsque c’est possible, la diluer dans une cuillère à café d’huile végétale de votre choix, l’avaler sur un support neutre ou en mettre une goutte sur un morceau de mie de pain que vous avalerez.  Si on veut que les huiles essentielles atteignent le foie la voie orale sera la voie privilégiée.

 

 

 

 

 

Attention : les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l’huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l’utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie qui vous connaît afin qu’il puisse recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

 

Partagez

Poster un commentaire